N.B. : Le taux d’échantillonnage est de 44.1 kHz pour le WMA Standard et le WMA Professional.

 I. WMA VOICE

À rejeter absolument : un codec inventé Dieu sait pourquoi, produisant des fichiers d’une qualité bien en deçà du tolérable, tous bitrates confondus. De plus, la compatibilité du WMA s’avère plus que restreinte. À ne jamais utiliser. 

 II. WMA LOSSLESS

À rejeter : certes le WMA Lossless produit des chansons identiques en qualité à l’original. Toutefois, il paie le prix de l’incompatibilité hardware : le format FLAC, lui aussi lossless, le supplantant largement sur ce terrain. Par ailleurs, WMA Lossless est une technologie made in Microsoft, alors que FLAC est open source, donc plus souple en fait de licence d’exploitation.

 III. WMA 10 PROFESSIONAL

À conserver si on a un équipement supportant ce codec, à rejeter dans le cas contraire.

1. Mode CBR

- Bitrate compris entre 128 et 768 kbps, mode stéréo ou multicanal : à rejeter. Il y a mieux en mode VBR

- Bitrate de 96 kbps en mode multicanal : à rejeter : la qualité n’est pas au top

- Bitrate de 96 kbps en stéréo : à conserver : excellente qualité audio, sans distorsions vraiment audibles

- Bitrate de 64 kbps en stéréo : à conserver : très bonne qualité sonore, malgré une légère perte de la stéréo et un son légèrement métallique

- Bitrate en-dessous de 64 kbps : à rejeter : mauvaise qualité sonore ou qualité sonore insuffisante

2. Mode VBR pur

- VBR 98, multicanal : à conserver : le bitrate est souvent inferieur à 640 kbps, le son parfait ; pour du 5.1 en quasi sans perte, le gain de place est considérable

- VBR 98, stéréo : à rejeter : le bitrate est élevé (compris entre 240 et 320 kbps) pour une qualité identique au mode VBR 90 (voir infra)

- VBR 90, multicanal : à conserver : son frôlant la perfection pour un bitrate aux alentours de 300-400 kbps

- VBR 90, stéréo : à conserver : qualité plus qu’excellente, avec un débit avoisinant 160-170 kbps

- VBR 75 et VBR 50, stéréo et multicanal : à rejeter : le paramètre VBR 25 produit auditivement un résultat similaire pour une économie d’espace plus grande, spécialement en stéréo

- VBR 25, multicanal : à rejeter : une oreille futée décèle quelques parasites et artefacts difficiles a décrire

- VBR 25, stéréo : à conserver : le mode ideal en WMA 10 Pro, qui allie gain d’espace (bitrate compris entre 50 et 100 kbps) à tres bonne qualité audio, sans artefacts ni distorsions, hormis une tres légère amplification des aigues

3. Mode ABR

À rejeter : Le mode VBR pur fait mieux…

 IV. WMA STANDARD (9.2)

1. Mode CBR

- Bitrate compris entre 128 et 320 kbps : à rejeter : le mode VBR fait mieux

- Bitrate de 96 kbps : à conserver : qualité très bonne, mais pas optimale (pertes en hautes aigues, légères distorsions dans des passages très complexes)

- Bitrates inférieurs à 96 kbps : à rejeter : qualité sonore allant de douteuse à franchement horrible

2. Mode VBR

- VBR 98 : à rejeter : qualité proche du sans-faute, mais débits trop fluctuants selon les sources audio (de 240 à plus de 370 kbps)

- VBR 90 : à conserver : la qualité également proche du sans-faute malgré le lowpass à 18.8 kHz et bitrates tolérables (de 170 à 220 kbps, comme du MP3 V2, mais avec une rendu sonore meilleur)

- VBR 75 : à conserver : qualité voisine du WMA CBR à 96 kbps, mais sans distorsions dans les passages difficiles. Débits aux alentours de 96-128 kbps

- VBR 50 : à conserver : le seul mode (peut-être le seul codec à ce jour) qui permet de produire un son agréable a un lowpass de 13.2 kHz, sans artefacts vraiment remarquables. Idéal pour une écoute nomade si l’on veut économiser de l’espace mémoire (bitrates entre 50 et 95 kbps)

- VBR 25 : à rejeter : trop de distorsions audibles

- VBR 10 : à rejeter : pire que VBR 25

3. Mode ABR

À rejeter : Le mode VBR pur fait mieux…

 V. EN BREF, LES PARAMÈTRES À CONSERVER

1. WMA Pro 10

- En CBR : à 64 et à 96 kbps

- En VBR : VBR 98 multicanal, VBR 90 stéréo et multicanal, VBR 25 stéréo

2. WMA 9.2

- En CBR : à 96 kbps

- En VBR : VBR 90, VBR 75, VBR 50