A.  Défauts non liés à la qualité audio du fichier encodé

      1.      Encodage en temps réel impossible

Si vous faites de la capture audio à partir d’une source extérieure via la prise line-in, il n’est pas possible d’user du mode VBR 2-Pass pour la simple raison que ce type d’encodage nécessite une analyse préalable en première passe d’une source déjà enregistrée au grand complet.

      2.      Lenteur dans l’encodage

Compresser en deux passes prend presque deux fois plus de temps qu’encoder en une passe.

      3.      Outils gratuits rares

À ma connaissance, seuls deux outils gratuits permettent d’encoder en WMA 2-Pass : le Codeur Windows Media et Expression Encoder version free. Chacun de ces logiciels a ses inconvénients :

-   Le Codeur Windows Media souffre de certains bugs sur Vista et Seven. Par ailleurs, il ne sauvegarde pas les tags des fichiers sources et ne supporte pas l’encodage de plusieurs fichiers à la fois (encodage par lot)

-   Expression Encoder version free exige au minimum .net 3.5 SP2 et XP SP3. Les utilisateurs de XP SP2 (toujours fort nombreux en 2011) n’ont pas d’autre choix que de passer leur chemin

B.  Défauts liés à la qualité audio du fichier encodé

      1.      Mode VBR peu adaptatif

En sous-modes débit moyen et débit maximal, le VBR 2-Pass du WMA a du mal à allouer autant de bits qu’il lui est permis lors des passages sonores complexes, ou encore à diminuer le bitrate dans les instants plus calmes.

      2.      Lowpass fluctuant

Dans les passages particulièrement riches en effets stéréo et en sons aigus, le mode VBR 2-Pass du WMA a tendance à réduire les hautes fréquences afin de sauvegarder des bits (la stéréo et les hautes fréquences bouffant en effet de l’espace mémoire). Cette coupure engendre un manque assez audible d’aigues si elle tronque les fréquences ≥ 13 kHz, spécialement à bas débit.

      3.      Gestion peu efficace des fortes attaques sonores

Les sons à multiples attaques (castagnettes, certaines musiques électroniques), vu la précision et la complexité qui les caractérisent, exigent des bitrates élevés pour être rendus avec le moins de distorsion possible (les plus connues d’entre elles étant le pré-écho et le son métallique). WMA VBR 2-Pass, notamment a vitesses de transmission basses (< 128 kbps), peine à adapter le débit binaire à ce genre de sons.