QU’EST-CE QUE LE WMA PRO A QUE LE WMA STANDARD N’A PAS ?

S’il fallait répondre simplement à cette question, la réponse tiendrait en un seul mot : QUALITÉ. Qualité du format en soi et qualité du rendu sonore.

A.  Qualité du format

1.       Support du mode multicanal

Le WMA Pro peut gérer jusque huit canaux audio (théoriquement, une infinité), alors que le WMA standard ne se contente que de la stéréo. Et comme les ingénieurs à Billou sont souvent malins, ils ont doté le WMA Pro de certains algorithmes permettant de rendre stéréo ou mono un son multicanal si l’équipement audio ne gère que deux, voire une seule enceinte.

2.     Support du mode 24 bits

Contrairement au WMA standard qui analyse et restitue les données sonores en 16 bits de résolution, le WMA Pro, dans certains bitrates CBR et dans les paramètres VBR 1-Pass, travaille en 24 bits, ce qui augmente la précision d’analyse et de restitution des sons.

3.     Support des hautes fréquences d’échantillonnage

Le codage en WMA standard n’excède jamais 48 kHz d’échantillonnage, tandis ce dernier atteint 88, voire 96 kHz en WMA Pro, spécialement lorsque le débit est ≥ 128 kbps. Pour le commun des mortels, l’impact est quasi-nul, mais pour l’arrangeur du son dans un studio, c’est une aubaine : le son est plus finement enregistré, même dans des détails infimes.

4.     Enregistrement des valeurs de volume

Le WMA Pro a été conçu pour intégrer nativement et automatiquement les valeurs maximale et moyenne de volume de la piste encodée. Des outils comme l’Éditeur des fichiers Windows Media (installé avec le Codeur Windows Media) permettent de modifier à volonté ces valeurs, même pour chaque canal. D’autres outils donnent la possibilité de réduire l’écart entre les valeurs extrêmes d’une piste (la plage dynamique) lors de l’écoute, comme sait le faire le Lecteur Windows Media. Le WMA standard peut intégrer ces valeurs (mais pas pour chaque canal), non pas de manière automatique ou native, mais en procédant à l’analyse dudit WMA à l’aide du Lecteur Windows Media.

5.     Économie d’espace dans les modes VBR supérieurs

Mode VBR

Débit moyen en WMA 9.2 (standard)

Débit moyen en WMA 10 Pro

VBR Q90

135-215 kbps

80-170 kbps

VBR Q98

240-355 kbps

220-300 kbps

Le WMA 10 Pro accomplit ici une prouesse, surtout lorsqu’on sait que ces deux paramètres n’accusent aucun lowpass (alors que le WMA standard coupe respectivement à 18,8 et 20,5 kHz.

B.  Qualité du rendu sonore

1.       Usage de la synthèse des hautes fréquences dans les bitrates inferieurs

Dans les bitrates compris entre 24 et 96 kbps (en stéréo), le WMA Pro, depuis sa version 10 (de 2006) encode en se servant d’un algorithme bigrement efficace qui accomplit l’exploit, tout comme l’HE-AAC ou le défunt MP3 Pro, de représenter les hautes fréquences du spectre (> 11 kHz) sous une forme informatique usant de très peu d’espace mémoire. Spécialement de 48 à 96 kbps, la qualité du son est spectaculaire, de loin meilleure que celle du WMA standard aux mêmes débits. Notez que la synthèse des hautes fréquences ne fonctionne qu’en CBR, en VBR 2-Pass (ABR) et en VBR 1-Pass Q10.

Débit en WMA Pro et standard

Lowpass en WMA standard

Lowpass en WMA Pro

Qualité équivalente en WMA 9.2 (standard)

24 kbps

≈ 8 kHz

≈ 15 kHz

48 kbps

32 kps

≈ 8,5 kHz

≈ 15 kHz

64 kbps

48 kbps

≈ 12 kHz

≈ 15,5 kHz

64 kbps (ABR)

64 kbps

≈ 12 kHz

≈ 20,5 kHz

96 kbps

80 kbps

≈ 13,2 kHz

≈ 19,5 kHz

96 kbps (ABR)

96 kbps

≈ 15,5 kHz

≈ 19,5 kHz

128 kbps

VBR Q10

≈ 12 kHz

≈ 20 kHz

VBR Q25

2.     Lowpass plus élevés en VBR 1-Pass

À l’aide d’astucieuses méthodes mathématiques et psycho-acoustiques, le WMA Pro parvient à augmenter la fréquence de coupure dans les paliers VBR pur (1-Pass) tout en augmentant la qualité audio du résultat final.

Paliers VBR

Lowpass en WMA standard

Lowpass en WMA Pro

Qualité équivalente en WMA 9.2 (standard)

Q10

≈ 12 kHz

≈ 20 kHz

Q25

Q25

≈ 13 kHz

≈ 15,8 kHz

Q75

Q50

≈ 13,5 kHz

≈ 16 kHz

Q90

Q75

≈ 15,5 kHz

≈ 18,8 kHz

Q98

Q90

≈ 18,8 kHz

Pas de lowpass

≈ WMA Q100 (Lossless)

Q98

≈ 20,5 kHz

Pas de lowpass

≈ WMA Q100 (Lossless)

Hormis pour les paliers Q90 et Q98, les autres modes produisent des fichiers plus lourds en WMA Pro qu’en WMA standard, avec des vitesses de transmission parfois > à 30 kbps. Ex : en WMA 9.2 VBR Q50, le bitrate est souvent compris entre 50 et 95 kbps (théoriquement) lorsqu’on encode de la musique. En WMA 10 Pro avec ce palier, le débit va de 30 à 130 kbps en moyenne.

 

WMA Imperator.